Pas trop près s’il vous plait !

Selon les statistiques de l’IBSR, le nombre d’accidents de la route impliquant des cyclistes est en légère augmentation, laquelle est constante depuis 2012. L’apparition des vélos à assistance électrique n’est sans doute pas étrangère à ce phénomène. Toutefois si le nombre de cyclistes accidentés ne connaît pas un accroissement spectaculaire, force est de constater que les cyclistes se sentent de moins en moins en sécurité sur nos routes. Et les cyclotouristes et vététistes ne sont pas exempts de ce sentiment d’insécurité. Comment l’expliquer ?

Pour rappel, notre code de la route prévoit qu’un conducteur doit maintenir une distance latérale d’au moins un mètre entre son véhicule et le vélo qu’il dépasse. Trop souvent les automobilistes ne tiennent pas compte de cette règle et les cyclistes, usagers particulièrement vulnérables, ont alors un sentiment d’insécurité. La vitesse et la masse d’une voiture provoquent un déplacement d’air susceptible de déstabiliser un usager plus léger lorsqu’il est frôlé de trop près. Par ailleurs le cycliste doit pouvoir s’écarter de sa trajectoire pour éviter un obstacle comme par exemple un nid de poule ou une portière qui s’ouvre soudainement, etc. Il importe donc à l’automobiliste de prévoir ces cas de figure et d’adapter ses dépassements, mais tous ne le font pas.

De plus, même s’il n’y a pas la place, parfois l’automobiliste veut passer à tout prix au risque de mettre le cycliste en danger, car on ne peut (en fait on ne veut pas) rester derrière, un vélo ça se dépasse ! ! Et il y a aussi l’usage des téléphones portables et d’autres gadgets embarqués à bord des véhicules qui ont tendance à distraire le conducteur, lequel ne verra le cycliste qu’au dernier moment, ou pire encore, ne le verra pas du tout et le percutera par l’arrière. Ces cas de figure arrivent hélas de plus en plus souvent.

Lorsque l’on évoque cette nécessité de respect, certains automobilistes vous rétorquent que les cyclistes ont aussi des comportements imprudents et ils n’ont pas entièrement tort. Il n’est pas rare en effet de rencontrer des groupes de cyclos qui enfreignent le code de la route en roulant à trois de front voire plus, en ne respectant pas les priorités ou les feux tricolores, etc. Et cela aura tendance à ternir notre réputation. Je ne vous ferai pas un cours de bonne conduite, notre Administrateur – William Defrise – alimente depuis plusieurs années une rubrique « sécurité routière » pour notre revue CYCLO, dans laquelle il rappelle au besoin les règles élémentaires du code la route et vous informe le cas échéant des dernières nouveautés en la matière. Vous ne pouvez dès lors dire que vous ne saviez pas, . . . et puis nul n’est censé ignorer la loi.

Et maintenant que faire ?

Fin 2016 nous vous annoncions notre collaboration avec le Gracq dans le but de nous impliquer dans l’amélioration de la sécurité des cyclistes. Cette collaboration se concrétise dès à présent au travers de la campagne « pas trop près s’il vous plait » qui a débuté à la rentrée de septembre. Les médias en ont déjà fait un large écho, mais il nous appartient à présent de poursuivre l’action notamment au moyen de l’autocollant reçu avec cet envoi et destiné à être apposé sur la vitre arrière de votre véhicule. Si vous ne possédez pas de voiture, nous vous invitons à le transmettre à un proche, un ami, un voisin, en lui demandant d’en faire bon usage.

Par ailleurs, profitant d’une révision du code de la route, le GRACQ a aussi demandé d’appliquer les mêmes règles de dépassement qu’en France, à savoir 1 m de distance en agglomération et 1,5 m hors agglomération. Affaire à suivre donc, . . .

Si vous êtes sensible à cette problématique, vous pouvez demander à vos responsables communaux l’installation des panneaux ad hoc (cfr photo) aux entrées de votre commune. Nous tenons à votre disposition un courrier type pour l’introduction d’une telle demande.

Quoiqu’il en soit, la route devra toujours se partager dans le respect des règles et surtout en faisant preuve de courtoisie.

J-Louis Verscheure, Président FFBC

 

La prochaine fois que vous dépasserez un cycliste, pensez à Super Jean-Claude Un mètre, c’est la règle !
Partagez ce message sans modération, si vous aussi vous souhaitez davantage de sécurité sur nos routes.

Découvrez et partagez la vidéo du GRACQ  : www.facebook.com/Velo Liberte

Les commentaires sont fermés.