Vers une nature totalement partagée

Pour faire suite au premier article de cette rubrique consacrée au VTT, votre Fédération continue son travail en vue d'une reconnaissance intégrale de la discipline par rapport aux pouvoirs de gestion de nos chemins et sentiers.

Activité nature assez nouvelle même si elle est pratiquée depuis plus de 30 années, le VTT n'a pas encore été intégré de manière totalement reconnue au niveau du code forestier assez ancestral sur la définition des cheminements et de l'utilisation du vélo en milieu forestier.

Après avoir rappelé à nos adeptes l'importance du partage du réseau en total respect de la nature et des autres usagers, nous prolongeons notre travail en vue de ne plus être simplement toléré sur certaines voies à cause d'une définition théorique trop complexe à appliquer sur le terrain.

Si le travail au niveau de nos manifestations semble avoir déjà bien porté ses fruits avec l'approbation par le DNF de notre charte organisateur en acceptant à titre dérogatoire certains passages là où actuellement les vélos ne semblent pas être autorisé, le réel travail à accomplir est celui de modifier de manière correcte la vision du partage de ces voies afin d'éviter tout débordement d'un côté comme de l'autre en vue d'une cohabitation la plus paisible possible sur le terrain.

Pour être mieux compris et surtout entendu auprès de nos instances dirigeantes, votre Fédération a intégré l'association de défense de la petite voirie ''Itinéraires Wallonie'' regroupant tous les usagers afin de pouvoir être écouté de manière générale sur l'utilisation de ce réseau. Certes le travail n'est pas toujours évident vu certaines divergences mais nous sommes persuadés qu'avec de la volonté réciproque nous retrouverons une certaine sérénité qui était celle de l'usage de nos forêts d'avant Covid.

Pour arriver à cela il est vrai que nous devons toujours restés bien attentif au fait qu'en dehors de la circulation routière, le cycliste reste l'usager fort et qu'il se doit donc de rester maître de son destrier en toute circonstance !

En adoptant un comportement convivial lors d'un croisement ou dépassement d'autres randonneurs, notre image ne pourra qu'en ressortir plus belle et notre intégration que plus aisée. Nous restons convaincus qu'ensemble nous y arriverons et comptons sur vous pour en être les ambassadeurs.

Vous pouvez déjà télécharger "la charte de bonne organisation de randonnée VTT"

Les commentaires sont fermés.